Implants cérébraux ? Plus besoin !

C’est en Suède, à Göteborg qu’une équipe de jeunes chercheurs indépendants auraient fait une découverte pour le moins embarrassante pour les producteurs de téléphonie mobile. Par peur de représailles, ce collectif d’étudiants et de hackers a publié ses travaux sous le pseudonyme de « KevlarGr0up » (source).

De quoi s’agit-il ? Vous l’avez probablement dans votre poche, à moins que vous ne lisiez ces lignes directement sur son écran : les portables sont omniprésents. Le KevlarGr0up a découvert que les ondes émises par ces indispensables compagnons ne sont pas si inoffensives qu’on le laisse entendre.

Les longueurs d’ondes utilisés en radio-téléphonie sont de l’ordre du Giga-Hertz (c’est à dire, 1 000 000 000 de vibrations par seconde), ce qui est sans danger pour le cerveau humain. Mais les expériences menées par le KevlarGr0up montrent que les antennes des portables peuvent émettre sur des fréquences beaucoup plus basses que nécessaire.

Intrigués par ces premiers résultats, ils se sont penchés sur les caractéristiques matérielles des émetteurs : il s’avère en effet que la conception de telles antennes n’est absolument pas rentable ! Une antenne capable d’émettre sur une telle étendue de fréquences est non-seulement plus chère à produire, mais de plus, n’apporte rien en terme de qualité de signal.

Il n’y a donc, a priori, aucune raison d’en équiper nos téléphones. Le collectif KevlarGr0up a donc poursuivi ses investigations. Forts des dernières découvertes en résonance magnétique, ils sont parvenus à mettre en évidence que le cerveau humain pourrait être réceptif à des ondes électro-magnétique de l’ordre du Méga-Hertz (un million de vibrations/seconde).

Modifier les ondes cérébrales est un casse-tête hors de portée de nos chercheurs à l’heure actuelle. Il faudrait une puissance de calcul colossale pour parvenir à cartographier le signal et l’influencer en conséquence.

Une prouesse que nos téléphones sont bien incapables d’accomplir par eux-mêmes. Mais savons-nous vraiment à quoi ils sont connectés ?

Joël Magellan

 

 

 

 

 

 

Des micros dans votre bouche

Contrainte par la justice, la CIA a récemment dû rendre publics des milliers de documents « déclassifiés » (article). La masse de ces documents rendant difficile toute investigation sérieuse, nous commençons tout juste à prendre la mesure de ce qui nous est dissimulé.

magnetic4_f1On nous révèle que les services secrets américains auraient découvert une technique d’espionnage de pointe élaborée par le gouvernement russe durant la guerre froide : il s’agissait d’entendre les conversations des agents ennemis, non pas en utilisant des micros traditionnels, mais des micros « magnétiques », sensibles aux variations les plus infimes de champs magnétiques minuscules, comme les vibrations des plombages produits par la voix.

Impossible de dire si cette technologie a déjà été mise en oeuvre. La miniaturisation des appareils de surveillance traditionnels a certainement rendu la méthode obsolète avant même les premiers essais en situation réelle.

Néanmoins, la technique aurait été réutilisée par une seconde génération de chercheurs. Pour simplifier grossièrement, l’électromagnétisme fonctionne dans les deux sens. Vous pouvez simplement faire l’expérience chez vous : branchez votre casque audio sur la prise micro de votre ordinateur ou d’un quelconque appareil enregistreur, et parlez dedans.

Et si les haut-parleurs peuvent devenir micro, soumis au champ magnétique adéquat, les micros peuvent aussi se changer en haut-parleurs.

Quel intérêt ? Imaginez un agent infiltré en territoire ennemi. Comment lui communiquer des informations sans qu’il ait une oreillette ou tout autre dispositif repérable ? Dirigez un flux électro-magnétique précisément sur sa mâchoire et vous pourrez faire vibrer ses plombages métalliques. Les vibrations seront transmises aux dents, puis à l’os de la mâchoire qui se prolonge jusqu’à proximité du tympan. Indétectable et sans aucune trace.

Pas de quoi s’alarmer me direz-vous ? Imaginez maintenant cette technologie entre les mains d’industriels sans scrupules. Ils pourraient aisément toucher toute la population. Oh, il ne s’agirait pas de faire passer des informations secrètes. Au contraire.

Il s’agirait de vous susurrer à l’oreille, directement dans votre tête, peut-être pendant votre sommeil, que vous avez besoin d’une nouvelle voiture, qu’Untel est le candidat présidentiel qu’il vous faut, que vous avez besoin de prendre tel médicament pour votre mal de dos, et telle assurance pour votre santé qui décidément, peut basculer d’un instant à l’autre…

 

Joël Magellan

 

 

 

 

 

 

La France c’est pire!

nouratinbis

L’Union Européenne présente de multiples avantages, nul ne saurait prétendre le contraire et surtout pas les Fonctionnaires de Bruxelles avec leur jolis traitements exonérés d’impôts. Par exemple, en cherchant bien, on trouve toujours, çà ou là, une petite élection de derrière les fagots avec possibilité à la clé de commentaires croustillants. Et cette semaine je vous en ai déniché une pas piquée des hannetons comme disait mon arrière-grand-mère. Ça se passe en Roumanie, dépaysement garanti, je vous jure! En substance, nos sympathiques concitoyens d’Outre-Danube se doivent d’élire un parlement en ce Dimanche et par le biais d’un tour unique de scrutin ce qui, en règle générale, produit des majorités relatives et donc par nature instables.
Cela dit, nous faisons là dans le spécial. Première particularité, vous pouvez toujours vous fouiller si vous cherchez les énergumènes d’extrêmes droite ou gauche qui fournissent le côté pittoresque de nos élections occidentales. Rien de…

View original post 1 441 mots de plus

Des décontractants musculaires dans l’eau du robinet

C’est dans une obscure publication scientifique que nos équipes ont retrouvé les résultats d’une étude de 2014, étrangement passée sous silence. Un laboratoire de recherche universitaire menait une étude sur les variations de la qualité de l’eau du robinet dans les plus grandes villes de France (plus de 75 000 habitants).

L’étude visait à déterminer si la qualité de l’eau variait au cours des heures de la journée. Des centaines d’échantillons ont donc été recueillis toutes les heures puis minutieusement analysés par un laboratoire indépendant.

Les polluants les plus communs (pesticides, engrais azotés…) étaient évidemment très présents, mais l’équipe du professeur Lamiard a également décelé des traces d’un autre produit, plus… inattendu dans 83% des échantillons testés.

depositphotos_18731065-stock-photo-norepinephrine-molecule-with-chemical-formula

La molécule au nom barbare (dymétychloricine-7) est répertoriée comme décontractant musculaire à usage vétérinaire. Son usage a été abandonné dans les années 80 en raison d’effets secondaires nocifs sur la santé des bovins, et ce, malgré un coût de production extrêmement faible.

S’il ne semble à priori pas dangereux pour l’homme, le produit n’aurait pas que des effets décontractants : les sujets éprouvent des difficultés à bouger, une tendance à l’apathie et deviennent également extrêmement influençables. Les effets sont ressentis à partir de 4 heures après ingestion du produit.

Cette dernière précision prend tout son sens quand on connait les autres conclusions de l’étude universitaire : la concentration de cette étrange molécule atteint son maximum entre 16h et 17h… soit environ 4 heures avant le prime-time.

De quoi maintenir les téléspectateurs dans un état idéal pour la publicité.

Et surtout, de quoi éviter au peuple de se poser trop de questions quand on lui assène que l’eau du robinet est sans danger, voire même, plus sûre et plus écologique que l’eau en bouteille (voir cet article du Figaro).

 

Joël Magellan.

Sources : http://lamiard.pr.univ-fr.ntely.d.fr/p?=0065

 

 

Les humains : cette mine d’or

Toute chose étant égale, qu’est ce qui a réellement de la valeur ?

Le pouvoir. La possibilité d’imposer sa volonté à l’autre. Pour le profit ou pour le plaisir, mais surtout, pour acquérir plus de pouvoir.

Et qu’est ce qui a plus de valeur qu’un autre sous contrôle ? Plusieurs autres sous-contrôle évidemment !

Comment donc acquérir ce contrôle ? C’est tout simple, il faut commencer par étudier quels leviers on peut tirer, quelles pressions on peut exercer.

Quels sont les besoins vitaux de l’humain ? En posant la question autrement, le manque de quels éléments nous tue le plus vite ?

En premier, l’air.

En second, c’est évidemment l’eau.

En trois, on trouve le sommeil : 11 jours de privations entrainent la mort pour un humain normal.

En quatre, la nourriture.

Voyons comment Les Instances en tirent profit.

Pour la nourriture, c’est simple. Le peuple a toujours accepté de payer ce qu’il mangeait à une classe dirigeante. Même les paysans du moyen âge devait payer la nourriture qu’eux mêmes faisaient pousser.

Dans un monde basé sur le besoin, les agriculteurs seraient tout en haut de l’échelle sociale. Dans le monde actuel ils sont ridiculisés dans l’Amour est dans le pré. Le cynisme de cette émission n’est qu’une des mesures visant à amoindrir le pouvoir des Travailleurs de la Terre.

thierry-l-agriculteur-phenomene-de-la-septieme-saison-de-l-amour-est-dans-le-pre_exact1024x768_l

Mais tout le génie des Instances a été de vendre de la sécurité : le seigneur assure la sécurité de ses sujets en échange d’une « modeste rétribution ». Et contre qui les Instances nous protègent-elles ? Contre « les autres », cet épouvantail aux multiples visages que les Instances agitent en permanence devant nous. Quand elles ne nous disent pas carrément qu’elles nous protègent contre nous-mêmes !

Le berger mange la viande de ses moutons.

Remontons d’un cran dans l’impératif des besoins : le sommeil.

Temps de sommeil

Cherchez sur le net, vous constaterez que le temps de sommeil recommandé pour les actifs est souvent noyé dans une masse d’informations déroutantes.

C’est une des techniques de manipulation de l’information : les systèmes de publication sont formatés par les Instances. Même les publications universitaires et scientifiques sont soumises aux soi-disant exigences du marché. Qui s’intéresse encore aux besoins en sommeil ?

Dormir ? Mais vous n’y pensez pas ! Les chinois dorment au travail ! Comment voulez-vous que le travailleur français soit compétitif sans en faire au moins autant ?!

Serges Dassault

 

Les Instances

Que sont-elles ?

Ce sont des groupements d’entreprises, d’intérêts capitaux financiers, des états-nations, des milliardaires issus de dynasties industrielles.

Elles sont toujours masquées et difficiles à identifier. C’est d’ailleurs comme ça qu’on peut reconnaître leurs traces : elles déploient une énergie démesurée à dissimuler leur véritable nature.pieuvre_google.jpg

Que font-elles ?

Elles exercent un contrôle ou une pression sur les éléments « intéressants » de la société. Si vous gagnez et dépensez de l’argent, si vous avez accès à des moyens d’expression, si vos organes internes sont récupérables, si vous représentez une quelconque valeur marchande, mort ou vif, vous êtes intéressant.

Comment font-elles ?

Leurs moyens d’action sont énormes. Des ressources financières pour ainsi dire illimitées, des ressources humaines titanesques. Elles dissimulent systématiquement leurs véritables intentions.

Par exemple, les moyens de contrôle sont extrêmement vastes mais plutôt visibles : sous prétexte d’insécurité, le peuple accepte l’intrusion de moyen de surveillance partout dans sa vie.

Vos centres d’intérêt sont autant de portes ouvertes à leur contrôle. Vous regardez la télé ? Elles savent ce que vous regardez, elles en profitent pour vous dicter inconsciemment quoi acheter, quoi penser, quoi croire, quoi voter.

Vous aimez la cuisine ? Que diriez-vous de voir cette recette sur Youtube ? Que des produits naturels… auxquels sont adjoints conservateurs, émulsifiants, bêta-bloquants, viandes aux hormones stérilisantes, bourrées d’antibiotiques, le tout n’ayant d’autre but que de fragiliser les systèmes immunitaires. La recherche en armes bactériologique coûte cher. Les Instances ne peuvent se permettre qu’une frange de la population y soit immunisée, comme c’est statistiquement le cas avec toutes les maladies naturelles.

Pourquoi ?

Le seul but des gens de pouvoir, c’est d’obtenir plus de pouvoir.

Il s’agit d’installer une classe gouvernante à vie et de diriger les moutons que nous sommes vers l’abattoir, dans le calme et la soumission. Le chaos ne leur est utile que lorsqu’il est sous leur contrôle. Il leur est facile de déclencher des conflits à toutes les échelles.

 

Lancement de Nouvelle Vérité

Le temps de la Vérité est venu.

« Les grandes idées germent dans le terreau de la vie quotidienne »

Jean-Etienne ABLONSKI

Qui mieux que Jean-Etienne ABLONSKI pour symboliser la résistance du peuple ?

Ce syndicaliste résistant injustement oublié de l’histoire a tout bonnement été effacé par Les Instances.

Pourquoi ? Parce qu’il défendait sa liberté individuelle, parce qu’il a refusé de se soumettre à l’intérêt soi-disant collectif, parce qu’il avait compris, lu entre les lignes des mensonges qui nous sont assénés dans des quantités industrielles à longueur de temps.

Notre attention est totalement vampirisée par tout un monde chatoyant d’offres spéciales, d’écrans clignotants, d’images sexuelles, de sucre, de gras, de plaisirs. Nous n’avons plus la moindre conscience de ce qui est RÉELLEMENT en train de se passer.

Au travers d’articles pertinents, vérifiables et vérifiés, notre équipe s’est donné pour mission la réinformation du citoyen.

La Vérité n’est pas nouvelle, mais nous l’avons oubliée.

Il est temps de la redécouvrir.